Activités

Présentation du GRECE

Né en 1968, le Groupement de Recherche et d’Études pour la Civilisation Européenne s’affirme depuis comme une école de pensée ouverte, féconde et cohérente. Les thèmes qui y sont abordés couvrent des domaines aussi variés que l’histoire, la philosophie, la sociologie, la science politique, la géopolitique, l’art, etc. Les travaux menés au sein du GRECE sont publiés dans plusieurs revues telles que Éléments, Nouvelle École et régulièrement commentés dans la presse nationale et international

En trente ans d’existence, le GRECE n’a jamais abandonné le combat culturel et métapolitique au service de l’Europe. Désormais reconnu comme une école de pensée à part entière (une centaine d’ouvrages, plusieurs centaines de thèses et de mémoires lui ont été consacrés à travers le monde, pas un livre d’histoire des idées contemporaines qui ne le mentionne), le GRECE exercé une influence remarquée sur l’évolution des idées au cours de ces dernières décennies. Loin de disparaître, il poursuit son travail de réflexion, de mise en cause et de proposition au travers de ses publications et de ses conférences. Visant le long terme, il contribue à modifier les mentalités collectives, à briser les consensus et les dogmes, à dégager de nouveaux concepts, de nouvelles valeurs, de nouvelles visions du monde – bref, à fonder un avenir quand d’autres se querellent sur les enjeux du passé ou s’enferment dans les pièges du présent tendus par des médias au conformisme affligeant. Car tel est bien l’enjeu du tournant historique mondial qui s’amorce à l’aube du XXIe siècle : face à la pensée unique planétaire, face à l’intolérance et à la censure qui gagnent un peu chaque jour en France, la révolution des idées prépare et annonce la révolte des communautés, des peuples et des civilisations. Il ne suffit pas de critiquer l’idéologie dominante, encore moins de s’enfermer dans quelques certitudes dogmatiques : nous devons bâtir et diffuser ensemble bâtir la grande alternative dont le XXIème siècle a besoin.

L’emblème du GRECE est un très vieux motif d’entrelacs, que l’on retrouve sur des gravures, des bijoux, des monuments, des manuscrits et des tableaux de plusieurs pays européens. On l’observe par exemple sur de nombreuses croix irlandaises, notamment celles de Kells (Meath), de Muiredach à Monasterboice (Louth) et de Durrow (Offaly). On le retrouve également en Italie, dessiné avec une parfaite netteté sur plusieurs monuments construits par les Lombards entre les IXe et XIIe siècles, en particulier sur la cathédrale d’Aquileia, l’église Santa Eufenia à Grado et l’église Santa Sabia à Rome, ainsi que sur une pierre gravée qui figure aujourd’hui au Musée archéologique de Split (Croatie). Le motif figure également sur des constructions plus récentes, comme les frises de l’église protestante allemande de la rue Blanche, à Paris (1897).

L’adhésion au GRECE est ouverte à tout individu majeur, quelle que soit sa nationalité. L’appartenance au GRECE n’exige aucune qualification particulière dans le domaine universitaire : nous avons pour but de rassembler tous ceux et toutes celles qui s’intéressent au débat des idées, qui souhaitent approfondir leur formation idéologique, leur réflexion, et qui désirent participer de manière plus directe à l’une ou l’autre de nos activités. On peut adhérer au GRECE en étant déjà membre d’un parti politique, d’un syndicat ou d’une autre association. Toutefois, une personne qui occupe une position importante dans un mouvement politique ou syndical ne peut devenir membre du Bureau Fédéral, cette responsabilité étant exclusive de tout autre engagement.
Toute personne souhaitant adhérer au GRECE doit en faire la demande par courrier.
Le montant de la cotisation annuelle pour l’année 2014 est de 122 euros (50 euros pour les étudiants et les chômeurs), payables par chèque ou prélèvement automatique (voir « Adhérer »).

Le Club des Mille

Fondé en octobre 1975, le Club des Mille forme une grande chaîne de solidarité dont la vocation est d’assurer l’indépendance financière de notre courant de pensée et son efficacité optimale dans le combat des idées. Les hommes et les femmes qui y adhèrent consentent un don mensuel minimal de 30 euros par mois, par prélèvement automatique. C’est grâce au Club des Mille que nous existons depuis trente ans et que nous pouvons développer tous azimuts nos activités.
Pour étendre l’influence de nos idées, nous devons faire face à des dépenses importantes. Même si celles-ci sont réduites au minimum grâce au travail bénévole de nos membres, il existe des coûts incompressibles : location de salles, organisation des colloques, publications, etc.
Ces investissements de long terme ne visent pas la rentabilité commerciale mais l’influence durable sur les mentalités. Leur coût, parfois difficile à supporter par une association comme le GRECE, finirait par être prohibitif si nous n’étions aussi soutenus par un groupe de généreux mécènes. Voilà pourquoi les membres du Club des Mille peuvent légitimement se compter parmi les défenseurs de la liberté d’opinion : ils forment le rempart humain invisible contre l’étouffement de tout esprit critique dans l’étau de la pensée unique, les artisans de la reconquête culturelle et métapolitique dont l’Europe a besoin.
A titre de marque symbolique de reconnaissance pour leur aide, les membres du Club des Mille reçoivent gratuitement l’ensemble des publications du GRECE (Eléments, Nouvelle Ecole, Actes des colloques, etc.) et bénéficient d’une réduction permanente sur les frais d’inscriptions à nos diverses manifestations.