Éléments n°149 : Les 40 ans d’Éléments

Éléments n°149 : Les 40 ans d’Éléments

Depuis sa création, Éléments s’est donné plusieurs missions. Et d’abord de chercher à comprendre et à faire comprendre. Analyser, expliquer. Mais aussi être attentif aux évolutions, aux nouveautés. Éléments s’est toujours renouvelé, sans jamais camper sur des idées toutes faites.

Le titre complet de notre revue est Éléments pour la civilisation européenne. Ce titre ne reflète pas un choix arbitraire ni un engagement partisan. Qu’ils le veuillent ou non, les Français d’Europe sont liés à une histoire, à un territoire, à une culture aux multiples facettes. Nous nous soucions avant tout de savoir si l’Europe, dans un monde redevenu multipolaire, pourra retrouver son rôle de puissance autonome et de creuset de civilisation.

Éléments s’intéresse à la vie politique, mais ne se rattache à aucun courant politique en particulier. Ses rédacteurs constatent bien plutôt à quel point les vieux clivages sont devenus obsolètes : ils ne permettent plus de comprendre ce qui se passe. (…) Le trait le plus marquant est le fait que toutes les familles d’esprit se retrouvent aujourd’hui confrontées à un problème d’identité. Dans ce climat nouveau, toutes ces familles se divisent sous l’effet d’initiatives transversales. Des rapprochements inédits se font jour, auxquels tentent sans succès de s’opposer ceux qui veulent sauvegarder leurs privilèges en s’accrochant désespérément à des problématiques disparues. Ces rapprochements annoncent de nouvelles synthèses qui doivent encore s’épanouir. Éléments s’y emploie.

Enfin et surtout, il faut dire ceci : Éléments a été créé en 1973 par des hommes et des femmes qui avaient alors à peine trente ans. Aujourd’hui, ceux qui animent la revue ont très exactement le même âge. Ils n’étaient pas encore nés lorsqu’Éléments a fait paraître son premier numéro. Mais ils ont pris la suite et ils maintiennent le cap. En témoignant du renouvellement des générations, ils assurent la continuité tout en s’ouvrant à des problématiques nouvelles. Ad multos annos.

Dossier
• 40 ans d’archives 1973-2013 : morceaux choisis
• Ils l’ont dit dans : Eric Rohmer, Raoul Girardet, Mircea Eliade, Jean Cau, Peter Handke, Alexandre Zinoviev, Jean Anouilh, Henri Vincenot, Claude Imbert, Jean-Marie Domenach, Jean Raspail, etc.
• La religion de l’Europe, par Alain de Benoist
• Pour en finir avec la civilisation occidentale
• Paysages et sens du lieu, par Luisa Bonesio
• La crise ! Quelle crise ?
• L’économie totalitaire : l’exemple de l’immigration
• Debord est mort, vive Debord !

Le combat des idées
• Dieudonné, un héros de l’art contemporain? par François-Laurent Balssa
• Pour en finir avec «le racisme», par Alain de Benoist
• La face cachée du modèle suisse, par Eric Werner
• Armée de conscription : la Suisse à l’épreuve, par David L’Epée
• « L’extrême gauche est dans l’impasse », par Charles Robin
• Le crime de Jean-Claude Michéa, par Alain de Benoist
• Le réalisme magique de Jacques Sommer, par Alfred Eibel
• « Gilbert Durand, mon maître », par Michel Maffesoli
• Vienne vaut bien une séance, par Laurent Schang
• Nicholas Georgescu-Roegen, par François Bousquet
• Pierre Boutang, intellectuel corsaire, par Olivier François & Michel Marmin
• Pierric Guittaut, l’appel aux esprits des lieux, par Thierry Marignac

Et aussi…
René Guénon, à front renversé, par Michel Marmin
Un bagnard en Sibérie, par Olivier François
Guerre et paix, par Alain de Benoist
La chronique cinéma de Ludovic Maubreuil
Justine Niogret, par Pierric Guittaut
Portrait littéraire : Camille Lemonier, par Frédéric Guchemand
Une fin du monde sans importance, par Xavier Eman