Nouvelle École n°14 : L’eugénisme

Nouvelle École n°14 : L’eugénisme
La question s’exprime en chiffres. Le 12 septembre 1967, le professeur Sivadon, président de la Ligue d’Hygiène mentale, déclarait au Congrès de Montpellier, devant des spécialistes venus de 55 pays : « Toutes les vingt secondes, un arriéré mental naît dans le monde. Les arriérés mentaux représentent une population équivalente à celle des États-Unis ou de l’Europe des Six ». En France, où il naît un inadapté mental toutes les vingt minutes (72 par jour, 25 000 par an), on compte plus d’un million de débiles mentaux incurables. Le taux des naissances anormales atteint 3 pour 100. Aux États-Unis (quinze millions d’handicapés définitifs), le coût des maladies mentales s’élève à quelque vingt milliards de dollars par an. En Grande-Bretagne, 16 000 enfants victimes de l’une des 1 500 maladies héréditaires actuellement connues, viennent au monde chaque année.
(…) Le numéro 5 de Nouvelle École traitait des perspectives démographiques, c’est-à-dire de l’optimum quantitatif de population. Celui-ci reprend le sujet sous l’angle qualitatif. Il est consacré à l’Eugénisme.

Au sommaire :
« Itinéraire »
« L’eugénisme : présentation »
« L’eugénisme : survol historique », par Jean-Jacques Mourreau
« L’eugénisme : perspectives actuelles », par Yves Christen

Et aussi…
« Bibliographie »
« “Les lois du tragique” de Jules Monnerot », par Michel Norey
« Entretien avec Jürgen Spanuth »
« Courrier »