Éléments n°76 : Biologie, vers un eugénisme populaire ?

Éléments n°76 : Biologie, vers un eugénisme populaire ?

L’essor spectaculaire des biotechnologies auquel on assiste aujourd’hui pose de vrais problèmes et suscite beaucoup de fantasmes. Côté fantasmes : la dénonciation d’un « péril eugénique » relevant de ce que Pierre-André Taguieff a très justement appelé « une persistante phobie idéologique et lexicale » (« Sur l’eugénisme : du fantasme au débat », in Pouvoirs, janvier-mars 1991, p. 36). Cette phobie soulève actuellement des polémiques où se révèlent d’étranges contradictions. Les mêmes qui en tenaient hier pour un homme « prométhéen », constructeur de lui-même en dehors de tout déterminisme, se reconvertissent en défenseurs de la « loi naturelle ». Les mêmes qui expliquaient doctement que les aptitudes intellectuelles ne doivent rien à la génétique s’affolent à l’idée que l’on pourrait demain demander aux généticiens de sélectionner chez l’enfant à naître telle ou telle de celles-ci. Les mêmes qui refusaient toute anthropologie fondée sur la « fatalité génétique » dénoncent bruyamment les méthodes d’action les plus susceptibles de la vaincre. Bref, quand il est question de bio-éthique, les partisans du « royaume de la liberté » plaident pour celui de la « nécessité », tandis que les adversaires de Hayek se prononcent hautement pour le rejet de tout « constructivisme ». C’est un spectacle surprenant.

Au sommaire :
« Vers un eugénisme populaire ? », par Yves Christen
« Entretien avec Axel Kahn »
« Éloge de la mesure », entretien avec Philippe Forget

Et aussi…
« La danse sous influence », par Olivier Marmin
« Un destin non conformiste », par Alain de Benoist
« Giorgio Locchi », par Alain de Benoist
« Le triomphe de l’originalité », par Arnaud Guyot-Jeannin
« Paul Ricœur, la philosophie discrète », par Charles Bonneau
« Cacciari, une pensée qui avance à pas de colombe », par Pierre Le Vigan
« De Colomb aux colons », par Enrique Gilardi Novaro