Éléments n°56 : Les 18 printemps de la Nouvelle Droite

Éléments n°56 : Les 18 printemps de la Nouvelle Droite

La Nouvelle droite fête ses dix-huit printemps en plein hiver. Qu’on ne s’en étonne pas : elle est une promesse de renouveau au cœur de la grisaille hivernale et du froid. Son histoire, du reste, n’a cessé d’être une aventure de l’esprit (…).
La ND ne propose pas tant une « doctrine » qu’une conception du monde et un état d’esprit. Son propos est théoricien en même temps qu’esthétique. Elle n’est pas une organisation, moins encore un parti ou un mouvement politique, ces non-lieux de l’histoire effective, mais une école de pensée, une mouvance spirituelle, un centre d’agitation et de « provocation » positive, où s’expriment à la fois une analyse cohérente des savoirs, une attitude devant la vie et une vision du futur immédiat.
La ND, enfin, c’est l’air du large. C’est le désir de voir le monde à nouveau constitué de peuples vivants, capables de disposer librement d’eux-mêmes, et non pas voué à se muer en une société sans âme formée d’atomes individuels interchangeables. La ND, c’est le parti de la transgression qui s’impose en période d’interrègne et de crise. Krisis : emblème de notre temps. La ND refuse les tabous et les dogmes, l’étroitesse d’esprit et le repli frileux, l’ordre moral et la fermeture à l’Autre. D’un même mouvement, elle rejette les slogans « humanitaires » et les crispations autoritaires des « beaufs » au front de taureau. La ND a dix-huit ans. C’est tout un programme. Dans la salle de bal où les rombières draguaient de vieux décatis, une jeune fille vient d’entrer.

Au sommaire :
« Vers de nouvelles convergences », entretien avec Alain de Benoist
« La ND tient la forme », par Jean Desperts 
« Témoignages », par Louis Pauwels, Claude Julien, Jean-Michel Palmier, Jean-François Kahn, Jean Cau, Pierre-André Taguieff, Gabriel Matzneff, Claude Imbert, Jean-Marie Domenach, André Bercoff, Philippe de Saint Robert, Julien Freund, Michel Maffesoli et Raymond Abellio
« Le cœur de la Nouvelle droite », entretien avec Jean Varenne

Et aussi…
« L’audace de la puissance », par Guillaume Faye
« La vraie religion de l’Europe », par Pierre Vial
« Les nostalgies impériales de Pessoa », par Michel Marmin
« Bach, le poète de la diversité », par Yves La Plaine
« Ce que je dois à Olier Mordrel », par Jean Mabire