Éléments n°37 : Droits de l’homme, le piège

Éléments n°37 : Droits de l’homme, le piège

Oui, les hommes ont des droits. Ils ont aussi des devoirs. Ils ont les uns en proportion qu’ils ont les autres, et c’est ce qui les garantit aussi bien contre le libéralisme permissif que contre le despotisme totalitaire. Les droits et les devoirs ne peuvent être envisagés indépendamment les uns des autres. Ils ne sont, pas plus les uns que les autres, « naturels ». Rien n’est dû, tout est acquis, conquis et défendu. Les hommes existent, les peuples aussi. Mais l’homme en soi, l’Homme (à majuscule) n’existe pas. Telle est la base de ce dossier d’Éléments : critiquer, non les droits (ou les devoirs) des hommes, mais une idéologie des droits de l’homme, dont Régis Debray disait qu’elle se ramène à ce slogan : « Que se dissolve l’État sur l’autel de l’individu ! » (Le Monde diplomatique, octobre 1978). Et il ajoutait : « Comme si l’homme pouvait avoir des droits là où il n’est pas, d’abord, élevé à la dignité politique du citoyen ! L’abandon de ce dernier mot (…) avoue le sens réel de tous les autres » (ibid).

Au sommaire :
« La religion des droits de l’homme », par Alain de Benoist et Guillaume Faye
« Genèse d’une idéologie », par Guillaume Faye
« Le droit des hommes », par Guillaume Faye

Et aussi…
« Un grand opéra virgilien », par René Ver
« Le poète des Sept Mers », par Antoine Corte
« Les seigneurs du désert », entretien avec Louis Gardel
« Morale du Rebelle », par Michel Marmin
« Avez-vous lu André Gide », par Jean Mabire
« Pierre-Joseph Proudhon », par Pierre Vial