Éléments n°139 : Le déclin de l’Occident

Éléments n°139 : Le déclin de l’Occident

En réalité, il n’existe pas plus d’« Occident » unitaire que d’« Orient » homogène. Quant à la notion d’« Occident chrétien » elle a perdu toute signification depuis que l’Europe a majoritairement versé dans l’indifférentisme et que la religion y est devenue une affaire privée. L’Europe et l’Occident se sont totalement disjoints – au point que défendre l’Europe implique bien souvent de combattre l’Occident. Ne se rapportant plus à aucune aire géographique ni même culturelle particulière, le mot « Occident » devrait en fait être oublié.
Parlons donc plutôt de l’Europe (…).
L’Europe paraît aujourd’hui en déclin sur tous les plans. L’Europe n’est pas seulement l’« homme malade de la planète économique » (Marcel Gauchet). Elle connaît une crise sans précédent de l’intelligence et de la volonté politique. Elle aspire à sortir de l’histoire, portée par l’idée que l’état présent des choses est appelé à se maintenir indéfiniment, qu’il n’en est pas d’autre possible, et surtout qu’il n’en est pas de meilleur (…).
Quand une culture s’achève, une autre peut toujours la remplacer. L’Europe a déjà été le lieu de plusieurs cultures, il n’y a pas de raison qu’elle ne puisse pas être encore le foyer d’une culture nouvelle, dont il s’agit alors de déceler les signes avant-coureurs. Cette nouvelle culture fera suite à la précédente, mais n’en sera pas le prolongement. Plutôt que de verser dans des lamentations inutiles, il vaut mieux avoir le regard assez aigu pour voir où – dans quelles marges – croît ce qui permet de garder espoir.

Au sommaire :
« L’Europe est-elle condamnée par la mondialisation ? », par Pierre Bérard et Pascal Eysseric
« Après la catastrophe des deux grandes guerres mondiales, l’Europe est “entrée en dormition” », entretien avec Dominique Venner
« L’enjeu de la prochaine crise du système financier ? Connaître ses ennemis, compter les siens et choisir son camp ! », entretien avec Hervé Juvin
« Sur l’échiquier mondial, va se jouer un jeu que l’histoire n’a encore jamais connu », entretien avec Jean-François Mattéi
« En se coupant de ses racines gréco-romaines au profit des valeurs judéo-chrétiennes, l’Europe perd sa couleur et sa profondeur », entretien avec Georges Corm
« L’Occident tel que nous le connaissons va-t-il vers son achèvement ? », par Costanzo Preve

Et aussi…
« Immigration, l’armée de réserve du capital », par Alain de Benoist
« Beyrouth-sur-Loire : guerre civile au prochain épisode ? », entretien avec Pierric Guittaut
« Céline, le casseur de vitres », par Robin Turgis
« Saint Malaparte, comédien et martyr », par François Bousquet
« Wagner über alles », par Frédéric Guchemand
« Richard Wagner et Hector Berlioz : la mésentente cordiale », par Jean-François Gautier
« Le grand retour de l’ordre moral néo-bourgeois », par Thibault Isabel