Nouvelle École n°17 : Les Celtes

Nouvelle École n°17 : Les Celtes

Le sujet auquel on revient toujours : le déclin de la Celtie. Contraste saisissant entre l’ampleur et la brièveté. Vers l’an 500 avant notre ère, l’Empire celtique s’étendait sur l’Europe entière, ou peu s’en faut. Mais les conquêtes n’ont pas duré. Au fil des siècles, de défaite en défaite, les Celtes ont abandonné leurs positions, et se sont peu à peu repliés vers l’Ouest, dans la direction qu’on leur a fait prendre. Ils sont arrivés aujourd’hui au bout de la péninsule européenne, à peine maîtres d’un seul État. S’ils n’ont pas été plus loin, c’est qu’il n’y avait plus de terres pour les accueillir. Les voici le dos à la mer. Défaite totale.

Au sommaire :
« Itinéraire »
« Indo-européen et celtique », par Wolfgang Meid
« Introduction à l’étude de la religion gauloise », par Jean-Jacques Hatt
« Druides et druidisme », par Roger Hervé
« Le calendrier gaulois de Coligny », par Goulven Pennaod
« Plaidoyer pour la Barbante », par John Legonna
« Y aura-t-il une Renaissance celtique ? », par Pierre Lance
« Les Celtes du Québec », par Jacques Bauge-Prévost

Et aussi…
« Histoire et sociétés : critique de Lévi-Strauss », par Giorgio Locchi