Éléments n°122 : Sale temps pour l’oncle Sam

Éléments n°122 : Sale temps pour l’oncle Sam

Seuls les imbéciles peuvent croire que ce qui se passe à l’autre bout du monde ne nous concerne pas. À l’ère de la globalisation qui, d’une certaine façon, a déjà aboli l’espace et le temps, tous les grands événements qui se produi­sent en un endroit ou l’autre du globe nous affectent également. Et ils nous affectent d’autant plus que la globalisation marque aussi la fin d’une confi­guration générale du monde et l’amorce d’une nouvelle configuration, ce que Carl Schmitt a appelé un nouveau « Nomos de la Terre ».

Au sommaire :
« Comment Washington est en train de perdre l’Amérique Latine », par Michel Lhomme
« Le rêve de Simon Bolivar peut devenir une réalité », entretien avec Alberto Buela

Et aussi…
« La leçon de Tocqueville », par Éric Werner
« Un communiste italien contre les Lumières », entretien avec Pietro Barcellona
« Henri Béraud ou l’apothéose du ventre », par François Bousquet
« L’évangile nietzschéen de Philippe Sollers », par Yves Branca
« Pietro Barcelonna dans le boudoir », par Michel Marmin