Éléments n°13 : Pour une nouvelle éducation

Éléments n°13 : Pour une nouvelle éducation

Les maîtres disent qu’aujourd’hui, « l’autorité n’est plus possible ». C’est qu’ils s’en font eux-mêmes une idée caricaturale et, surtout, qu’ils n’ont jamais été formés pour l’exercer. Connaître les programmes est certes important ; il serait bon également que l’enseignant connût les élèves. Il faudrait qu’on lui eût enseigné la psychologie individuelle et collective, l’appréciation des dispositions naturelles et des types humains… Mais aujourd’hui, la simple énumération de ces qualités les rend surréalistes à force d’être inactuelles. Le centre de l’affaire réside pourtant dans ces propositions « scandaleuses ». Si l’on veut former des élèves, il faut d’abord former ceux qui les formeront. Et donner des exemples, plutôt que des leçons.

Au sommaire :
« Principes d’un renouveau pédagogique », par Joël Lecrozet et Fabrice Valclérieux
« Une réforme qui s’impose : l’école sur mesure », entretien avec Jean-Claude Valla
« La mort de Pygmalion », par Lucien Chanteloup
« Aspects de l’éducation européenne », par Joël Lecrozet et Fabrice Valclérieux

Et aussi…
« L’imagination au pouvoir ! », par Michel Marmin
« Une femme : Leni Riefenstahl », par Michel Marmin
« Hans Sachs, “cordonnier et poète en plus” », par Alain de Benoist
« Le fantôme du chevalier au cygne », par Jean Mabire
« Le sexe qui vient du froid », par Laurence Terry
« Ivres de Dieu et ivres de vie », par Joël Lecrozet
« Larmes de père et pleurs de mandarin », par André Cocatre-Zilgien