Éléments n°10 : L’armée et la nation

Éléments n°10 : L’armée et la nation

La dissua­sion est une affaire entre pays directement concernés. Le risque nucléaire ne se partage pas.
Pour une nation, seule la possession de l’arme atomique consacre la plé­nitude de la souveraineté, donc de l’indépendance nationale, qui est, pour un peuple, la condition même de son existence en tant que personne (collective) et, de ce fait, le seul bien auquel tout puisse devoir être sacrifié.

Au sommaire :
« L’armée et la nation », par André Cocatre-Zilgien et Raoul Girardet
« Pas de défense sans esprit militaire », par Dominique Venner
« Une société militaire : l’Union soviétique », par Lucien Chanteloup
« Deux officiers répondent à nos questions »

Et aussi…
« Le centenaire de Grimm », par Robert de Herte
« Jean Cau contre l’Amérique », par Robert de Herte
« L’exemple de Fichte », par Robert de Herte
« Lettre ouverte à Jean Daniel », par André Aubert
« Koestler, un contemporain capital », par Louis Pauwels
« Julian Huxley, biologiste et humaniste », par Alain de Benoist
« L’homme d’abord ! », par Marcel Jouhandeau
« Flaubert, contestataire et “nietzschéen” », par Jean Mabire
« Les incertitudes de Françoise », par Michel Mourlet