Nouvelle École n°55 : Géopolitique

Nouvelle École n°55 : Géopolitique

Dans le passé, la géopolitique exerçait ses contraintes principalement au niveau des États qui, de nos jours, au moins dans l’hémisphère occidental, semblent être entrés dans une crise irréversible. Aujourd’hui, elle révèle des logiques continentales, que les agissements désordonnés des États ont longtemps masquées, mais qui sont plus...

Nouvelle École n°53-54 : Le fascisme

Nouvelle École n°53-54 : Le fascisme

Le XXe siècle a sans nul doute été le siècle des fascismes et des communismes. Le fascisme est né de la guerre et mort de la guerre. Le communisme, né d’une explosion politique et sociale, est mort d’une implosion politique et sociale. Il ne peut y avoir de fascisme qu’à un stade donné du processus de modernisation et d’industrialisation, stade...

Nouvelle École n°52 : Christianisme

Nouvelle École n°52 : Christianisme

Au sommaire : « Le christianisme et les religions du Livre », par Pierre Le Vigan « Jésus sous l’œil critique des historiens », par Alain de Benoist « Jésus et ses frères », par Alain de Benoist « La persécution contre les païens, de la conversion de Constantin (312) à la mort de Justinien (565) », par Alexandre Gryf Et aussi… « Bibliographie...

Nouvelle École n°51 : Friedrich Nietzsche

Nouvelle École n°51 : Friedrich Nietzsche

« Nietzsche, disait Giorgio Colli, est l’individu qui, à lui seul, a élevé le niveau global de nos pensées sur la vie, et il y est parvenu par un puissant détachement à l’égard des hommes et des choses qui l’entouraient, si bien que nous sommes contraints de partir du niveau qu’il a imposé […]. Pour ceux qui se sont libérés de leurs...

Nouvelle École n°50 : Les années trente

Nouvelle École n°50 : Les années trente

Durant les années de feu, quelques penseurs se sont pourtant révélés inclassables. En marge des grands courants qui dominaient leur époque, en marge aussi des événements qui en orientaient la course, ils se sont efforcés, à des titres divers, de penser au-dessus du temps. Ce sont quelques uns d’entre eux, qui se voulaient en rupture par rapport aux...

Nouvelle École n°49 : Les indo-européens

Nouvelle École n°49 : Les indo-européens

La modernité s’est voulue consommatrice et, finalement, liquidatrice du passé. Elle tend toujours plus à ignorer ce qui en lui constitue une dimension fondatrice du présent. Sur le passé le plus lointain, elle se révèle même franchement amnésique. L’héritage indo-européen fait pourtant partie de la mémoire la plus longue, et c’est pourquoi sa...