Éléments n°132 : Rebelles et faux rebelles

Éléments n°132 : Rebelles et faux rebelles

La plus grande victoire du système est d’avoir persuadé les esprits, non de ses qualités, mais de son caractère fatal (…). Mais le pire n’est pas là. Le pire est que le système ne peut plus être contesté, non plus tant parce qu’il refuse et sanctionne la contestation, mais parce qu’il l’absorbe et la digère, s’immunisant ainsi contre elle....

Éléments n°131 : Demain les Russes

Éléments n°131 : Demain les Russes

Vis-à-vis de l’Europe, les Russes éprouvent aujourd’hui bien souvent un sentiment d’amertume, d’ingratitude et d’humiliation. Ils entendent être à nouveau respectés et considérés. Ils sont en effet en droit d’attendre des Européens une politique claire à leur endroit, et un non une relation médiocre alignée de fait sur les Américains....

Éléments n°130 : L’empire du bien

Éléments n°130 : L’empire du bien

Le nouvel ordre moral, c’est ce que Philippe Muray appelait l’empire du bien. Ce bien n’est qu’un bien dérivé de la priorité du juste, un bien « objet du désir juste ». Ce bien a aujourd’hui dégénéré en un nouveau moralisme – une « moraline », aurait dit Nietzsche. Parallèlement, le mal est nié comme faisant intrinsèquement partie de...

Éléments n°129 : Notre mère

Éléments n°129 : Notre mère

Oublions pour commencer la Méditerranée des clubs du même nom, celle des litanies convenues sur les charmes idylliques de la vigne et de l’olivier, celle de la rhétorique nostalgique de l’« âge d’or » gréco-romain, celle de l’imbécillité motorisée du Paris-Dakar et des plagistes en quête de bronzage, celle des spectacles folkloriques et des...

Éléments n°128 : Faut-il avoir peur de la violence ?

Éléments n°128 : Faut-il avoir peur de la violence ?

La violence a souvent été mise au service de l’utopisme, mais la volonté d’éliminer la violence relève elle aussi de l’utopie. Ce n’est pas en prétendant instaurer la « paix universelle » et faire disparaître les facteurs de conflit que la société pourra circonscrire ou canaliser la violence. Le conflit naît de l’agressivité naturelle, de...

Élément n°127 : On peut encore sauver l’Europe !

Élément n°127 : On peut encore sauver l’Europe !

« Le plus grand péril qui menace l’Europe, disait Husserl, c’est la lassitude ». La perte d’énergie, la fatigue d’être soi. Le désir d’oubli de soi, non pour retrouver une innocence perdue, qui pourrait être la condition d’un nouveau départ, mais pour s’en­dormir plus aisément dans le nihilisme bruyant, le repli sur la sphère privée et...